Un Cours en Miracles

Tout sur Dieu et comment Le trouver

In 4. Dieu est l’Amour dans lequel je pardonne., Tout sur Dieu et comment Le trouver, UCEM, Un Cours en Miracles on 26 juin 2010 at 0 h 13 min

Soul-Connection

4. Dieu est l’Amour dans lequel je pardonne.

Dieu ne pardonne pas parce qu’Il n’a jamais condamné. Et il doit d’abord y avoir condamnation pour que le pardon soit nécessaire. Le pardon est le grand besoin de ce monde, mais c’est parce que c’est un monde d’illusions. Ceux qui pardonnent se délivrent ainsi des illusions, alors que ceux qui retiennent le pardon se lient à elles. Comme tu ne condamnes que toi-même, ainsi tu ne pardonnes qu’à toi-même.

Or bien que Dieu ne pardonne pas, Son Amour est néanmoins la base du pardon. La peur condamne et l’amour pardonne. Ainsi le pardon défait ce que la peur a produit, ramenant l’esprit à la conscience de Dieu. Pour cette raison, le pardon peut véritablement être appelé le salut. C’est le moyen par lequel les illusions disparaissent.

Les exercices d’aujourd’hui requièrent au moins trois périodes d’exercice de cinq bonnes minutes chacune, et autant de courtes périodes que possible. Commence les périodes d’exercice plus longues en te répétant Dieu est l’Amour dans lequel je pardonne. En faisant cela, ferme les yeux et passe une minute ou deux à rechercher dans ton esprit ceux à qui tu n’as pas pardonné. Peu importe ” à quel point ” tu ne leur as pas pardonné. Tu leur as pardonné entièrement ou pas du tout.

Si tu fais bien les exercices, tu ne devrais pas avoir de difficulté à trouver bon nombre de gens à qui tu n’as pas pardonné. Une règle sûre, c’est que toute personne que tu n’aimes pas beaucoup constitue un sujet convenable. Mentionne chacune par son nom et dis :

Dieu est l’Amour dans lequel je te pardonne, [nom].

Le but de la première phase des périodes d’exercice d’aujourd’hui est de te mettre en position de te pardonner à toi-même. Après avoir appliqué l’idée à tous ceux qui te sont venus à l’esprit, dis-toi :

Dieu est l’Amour dans lequel je me pardonne.

Puis consacre le reste de la période d’exercice à ajouter des idées qui s’y rapportent, telles que :

Dieu est l’Amour duquel je m’aime.

Dieu est l’Amour dans lequel je suis béni.

La forme de l’application peut varier considérablement, mais l’idée centrale ne devrait pas être perdue de vue. Tu pourrais dire, par exemple :

Je ne peux pas être coupable parce que je suis un Fils de Dieu.

J’ai déjà été pardonné.

Nulle peur n’est possible dans un esprit aimé de Dieu.

Il n’est pas besoin d’attaquer parce que l’amour m’a pardonné.

La période d’exercice devrait toutefois se terminer par une répétition de l’idée d’aujourd’hui telle qu’elle est énoncée au début.

Les périodes d’exercice plus courtes peuvent consister en une répétition de Dieu est l’Amour dans lequel je pardonne soit sous sa forme originale ou sous une forme qui s’y rapporte, selon ta préférence. Toutefois, assure-toi de faire d’autres applications concrètes en cas de besoin. Tu en auras besoin à n’importe quel moment de la journée où tu prends conscience d’une quelconque réaction négative envers qui que ce soit, présent ou non. En ce cas, dis-lui en silence :

Dieu est l’Amour dans lequel je te pardonne.

Leçon 46

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :