Un Cours en Miracles

Tout sur Dieu et comment Le trouver

In 12. Je suis tel que Dieu m’a créé. ~ Prise 2, Tout sur Dieu et comment Le trouver, UCEM, Un Cours en Miracles on 4 juillet 2010 at 0 h 32 min

Soul-Connection

12. Je suis tel que Dieu m’a créé. ~ Prise 2

Essayons encore une fois. Es-tu toujours à l’écoute ? Souviens-toi que cette seule pensée suffirait pour te sauver et sauver le monde, si tu croyais qu’elle est vraie. Sa vérité signifierait que tu n’as fait aucun changement en toi qui soit réel, ni changé l’univers de telle sorte que ce que Dieu a créé a été remplacé par la peur et le mal, la misère et la mort. Si tu restes tel que Dieu t’a créé, la peur n’a pas de signification, le mal n’est pas réel et la misère et la mort n’existent pas.

L’idée d’aujourd’hui est donc tout ce dont tu as besoin pour laisser la complète correction guérir ton esprit et te donner la vision parfaite qui guérira toutes les erreurs faites en n’importe quel temps et en n’importe quel lieu par n’importe quel esprit. Elle suffit pour guérir le passé et libérer le futur. Elle suffit pour laisser le présent être accepté tel qu’il est. Elle suffit pour laisser le temps être le moyen par lequel le monde entier apprend à échapper du temps, et de chaque changement que le temps semble apporter en passant.

Si tu restes tel que Dieu t’a créé, les apparences ne peuvent pas remplacer la vérité, la santé ne peut pas tourner en maladie et la mort ne peut pas être le substitut de la vie, ni la peur de l’amour. Tout cela ne s’est pas produit, si tu restes tel que Dieu t’a créé. Tu n’as besoin d’aucune autre pensée que celle-là, pour laisser la rédemption venir éclairer le monde et le libérer du passé.

Dans cette seule pensée tout le passé est défait, et le présent est sauvé pour s’étendre quiètement dans un futur intemporel. Si tu es tel que Dieu t’a créé, alors il n’y a pas eu de séparation de ton esprit d’avec le Sien, pas de division entre ton esprit et les autres esprits, et seulement l’unité dans le tien.

Le pouvoir de guérison de l’idée d’aujourd’hui est illimité. Elle est le lieu où naissent tous les miracles, le grand restaurateur de la vérité à la conscience du monde. Répète l’idée d’aujourd’hui avec gratitude. Voilà la vérité qui vient te rendre libre. Voilà la vérité que Dieu t’a promise. Voilà la Parole dans laquelle prend fin tout chagrin.

Pour tes périodes d’exercice de cinq minutes, commence par cette citation du texte :

Je suis tel que Dieu m’a créé.

Son Fils ne peut pas souffrir.

Et je suis Son Fils.

Puis, avec cet énoncé fermement à l’esprit, essaie de découvrir dans ton esprit le Soi Qui est le saint Fils de Dieu Lui-même.

Cherche-Le en toi Qui est le Christ en toi, le Fils de Dieu et un frère pour le monde; le Sauveur Qui a été sauvé à jamais, Qui a le pouvoir de sauver quiconque Le touche, même très légèrement, demandant la Parole qui lui dit qu’il est Son frère.

Tu es tel que Dieu t’a créé.

Aujourd’hui, rends honneur à ton Soi. Ne laisse pas les images sculptées que tu as faites pour être le Fils de Dieu au lieu de ce qu’il est être adorées aujourd’hui. Au plus profond de ton esprit, le saint Christ en toi attend que tu Le reconnaisses en tant que toi. Tu es perdu et tu ne te connais pas toi-même tant qu’Il n’est pas reconnu ni connu.

Cherche-Le aujourd’hui, et trouve-Le. Il sera ton Sauveur de toutes les idoles que tu as faites. Car quand tu L’auras trouvé, tu comprendras combien tes idoles sont sans valeur, combien sont fausses les images que tu croyais être toi. Aujourd’hui nous faisons un grand pas en avant vers la vérité en lâchant prise des idoles, ouvrant nos mains, notre cœur et notre esprit à Dieu.

Nous nous souviendrons de Lui tout le long de la journée, avec un cœur plein de gratitude et des pensées pleines d’amour pour tous ceux que nous rencontrons aujourd’hui. Car c’est ainsi que nous nous souvenons de Lui. Et nous dirons, pour nous rappeler Son Fils, notre saint Soi, le Christ en chacun de nous :

Je suis tel que Dieu m’a créé.

Déclarons cette vérité aussi souvent que nous le pouvons. C’est la Parole de Dieu qui te rend libre. C’est la clé qui ouvre la porte du Ciel et te laisse entrer dans la paix de Dieu et Son éternité.

Leçon 110

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Il te semble que le monde t’abandonnera complètement pour peu que tu lèves les yeux. Or tout ce qui arrivera, c’est que tu quitteras le monde à jamais. Ce sera le rétablissement de ta volonté. Regarde-le, les yeux grand ouverts, et jamais plus tu ne croiras que tu es à la merci de choses qui te dépassent, de forces que tu ne peux contrôler ou de pensées qui te viennent contre ta volonté. C’est ta volonté de regarder cela. Aucun désir fou, aucune impulsion banale à oublier de nouveau, aucune peur lancinante ni les sueurs froides de ce qui semble être la mort ne peuvent se dresser contre ta volonté. Car ce qui t’attire de par-delà le voile est aussi au plus profond de toi, inséparé d’elle et complètement un.

Texte 19.IV.D.7

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :